Marionnettes du théâtre d'ombres de Taïwan

Au centre culturel Jacques Duhamel - Vitré

Mercredi 28 octobre 2015 à 15h

Dans le cadre du 19e Festival de l'Imaginaire

Le spectacle

Incarnation de la Perle Sacrée, Nata va se promener avec son serviteur. Il fait chaud. Il veut se baigner et plonge dans la mer. Mais son écharpe de soie magique provoque d’immenses vagues qui font trembler le palais du Roi Dragon au fond des eaux. Celui-ci envoie un par un ses meilleurs guerriers pour combattre le gêneur…

La compagnie Fu Hsing Ko

Originaire de la ville de Kaohsiung, la compagnie Fu Hsing Ko est le dernier théâtre d’ombres en activité à Taïwan. Fondée en 1957 par Chang Ming-Shou elle demeure une affaire familiale. Nata sème le trouble dans la mer de l’Est, qui raconte les farces d’une malicieuse divinité enfantine, et Le dit de Hua Guang, sur une divinité taoïste aux multiples métamorphoses, font partie de ses plus grands succès.

Le théâtre d'ombre de Taïwan

De son vrai nom piyinxi (théâtre des figurines de cuir), mais aussi surnommé pihouxi (théâtre des singes de cuir), à cause des mouvements simiesques et comiques des personnages, le théâtre d’ombres de Taïwan est originaire de Chaozhou dans le Guangdong. Cet art est malheureusement en voie de disparition, aussi bien à Taïwan qu’en Chine continentale.
Les figurines manipulées à l’aide de deux baguettes présentent aux spectateurs un simple profil. Un rétroéclairage en découpe la silhouette sur l’écran. Les figurines sont ciselées dans du cuir de buffle tanné jusqu’à devenir translucide puis teintées. Une fois éclairées, les ombres se parent de rouge, de jaune, de vert, créant dans les scènes à plusieurs personnages un camaïeu du plus bel effet.
Un narrateur-chanteur qui peut être le marionnettiste ou une tierce personne joue tous les rôles de la pièce, changeant de voix au gré des personnages. Un petit ensemble composé d’instruments à cordes pincées et à archet et de percussions assure un accompagnement musical permanent et tous les bruitages. Des musicologues de Taïwan ont discerné dans cette musique des similitudes avec la musique des rites funéraires taoïstes. Sans doute touche-t-on là au caractère sacré et magique qui s’attache aux marionnettes de Chine depuis les temps les plus reculés. Ce théâtre n’en demeure pas moins un divertissement qui réjouit les petits et les grands tout en leur transmettant les vieilles légendes bouddhiques et taoïstes.
P. B.

Au Centre culturel Jacques Duhammel - Vitré
Réservation : 02 99 75 02 25
À partir de 6 ans - durée 55 mn - tarifs : 6/4 euros
En savoir plus sur le 19e Festival de l'Imaginaire

Ateliers jeune public

Le mardi 27 octobre de 14h à 15h30 et de 15h30 à 17h

Pour les vacances de la Toussaint, viens t'inititer au théâtre d'ombres et fabrique ta marionnette en t'inspirant de l'histoire de Nata et du Roi-Dragon ! Cette animation sera aussi l'occasion de découvrir l'île de Taïwan et sa culture.

Un goûter sera offert à la fin de l'activité.

Au CFPCI - Prieuré des Bénédictins - Vitré
À partir de 6 ans - tarif : 4 euros - sur réservation : 02 99 75 82 90

Le Festival de l'imaginaire

Scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain et à leurs formes d’expression les moins connues ou les plus rares

Le Festival de l’Imaginaire invite de jeunes créateurs et de grands maîtres dans les domaines de la musique, de la danse, du théâtre et des performances rituelles. Ne se limitant pas à un panorama des formes dites "traditionnelles", il s’intéresse aussi aux formes contemporaines dès lors qu’elles s’enracinent dans l’imaginaire d’un peuple et d’une société et ne sont pas calquées sur les modèles occidentaux. Chaque année, de nombreux lieux à Paris et en Ile-de-France accueillent les spectacles, concerts, performances et rituels du festival : Musée du Louvre, musée du quai Branly, Institut du Monde Arabe, Opéra Bastille, Théâtre de la Ville, Théâtre Équestre Zingaro, 104, Théâtre du Soleil, Maison des métallos... Ainsi qu'en région : Opéra de Lyon, Théâtre de Vitré, Opéra de Lille, Trident de Cherbourg, l'Encre à Cayenne en Guyane française...

En savoir plus